Premier trajet pendulaire !

1er février, date à marquer d’une pierre blanche ! J’ai fait mon premier trajet pendulaire en Alleweder !

C’est un grand évènement pour moi, le véritable baptême de mon vélomobile.

Le trajet fait 22km, 30m de dénivelé. J’ai la moitié (~10km) sur départementale, avec seulement 2 stops. Ensuite c’est traversée de lotissement, puis traversée du parc de la Ramée (pour ceux qui connaissent), puis pistes cyclables de Basso Cambo, puis 3 ronds points à passer pour arriver à destination. Aucun feu rouge.

Le matin s’est bien passé, j’ai mis 1h10, en m’arrêtant et en roulant pépère, je pense que j’aurais mis 1h en roulant normalement. Je me suis arrêté en chemin, et j’ai beaucoup papoté sur toute une partie du trajet avec le leader d’un bus cycliste qui m’a montré le chemin pour éviter les grands axes de circulation. Je pense pouvoir le faire en 1h, et moins j’espère quand je serai entraîné.

Par contre le soir j’ai énormément souffert pour rentrer : même distance, 1h15, grosse fatigue sur la 2ème moitié du parcours, je suis rentré sur le petit plateau, en tirant la langue. Bon, il faut bien dire que ça fait 3 ans que je ne fais plus de sport. Je ne me fais pas de soucis pour autant, je sais que ça reviendra, il faut juste que je m’entraîne régulièrement.

Sur la route, j’ai trouvé la cohabitation avec les voitures assez facile. Sur départementale, les voitures passent bien au large, et à vitesse plutôt réduite. Dès que j’ai atteint l’agglomération, j’ai pu prendre des pistes cyclables sur la majeure partie du trajet, et donc éviter en grande partie de me mélanger au trafic automobile.

J’ai été agréablement surpris par les pistes cyclables, pour lesquelles je me demandais si j’allais passer entre les plots situés à chaque intersection. En réalité, pas de soucis, je passe partout, sans avoir à ralentir plus que pour faire attention aux autres véhicules susceptibles d’arriver à l’intersection. Sauf à 1 endroit, où les bornes sont très rapprochées et où j’ai touché avec les Reelight sur les roues avants, j’ai endommagé l’un des feux, mais je devrais pouvoir l’arranger sans trop de problème.

J’ai aussi traversé un parc (la Ramée), et différents endroits dans la ville où la piste cyclable ne longe pas la route mais passe au milieu d’espaces boisés. J’ai croisé un écureuil, ce qui est assez sympathique !

J’ai doublé 1 vélo droit, qui avait l’air pourtant assez afuté vu son équipement, mais il devait rouler tranquille. Lorsque je l’ai doublé il a accéléré pour me suivre : vexé ou curieux ? Puis il y en a un autre, dans une position très droite, avec de grosses sacoches à l’arrière, qui il m’a doublé sans forcer en pleine ligne droite. J’étais vert !

Le comportement du vélomobile m’a un peu inquiété. Certains ont déjà parlé de la plus grande difficulté d’éviter les irrégularités de la route lorsqu’on est sur 3 roues. Personnellement j’ai surtout constaté que les bosses ou les déformations de la route (aux jonctions entre pistes par exemple) chahutent pas mal le vélomobile, et je me suis même retrouvé sur 2 roues en descendant un peu vite d’un trottoir au niveau d’un bateau dans un virage ! Grosse frayeur ! Il faudra que je règle les roues avant différemment pour les écarter l’une de l’autre et ainsi gagner en stabilité.

Au boulot, évidemment, j’ai fait sensation. Les gens m’ont posé des tas de questions. J’ai des collègues qui viennent en vélo, ils ont eu globalement une réaction positive. Par contre les automobilistes n’ont vu que les côtés négatifs, comme le poids, la fatigue, ou la sécurité sur la route, « parce que c’est trop bas », ce que je n’ai pas du tout constaté sur la route.

Sur la route, j’ai eu quelques manifestations de sympathie. Les piétons déjà, ont souvent réagi à mon passage, avec des sourires et des exclamations. Un automobiliste m’a aussi suivi pendant un long moment, puis m’a doublé avec quelques coups de klaxon pour m’indiquer son enthousiasme. Je n’ai eu aucune réaction négative.

Au bilan, il faut que je me repose parce que le premier aller-retour a été dur. Il faut le temps que la motivation reprenne le dessus sur la fatigue. Je prévoierai certainement un ou plusieurs autres trajets la semaine prochaine. Après je suis en vacances, j’aurai un peu de temps pour m’entraîner.

Quelques photos de l’évènement, prises sur le parking du boulot :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :