Progression

Voilà plusieurs semaines maintenant que je commute 3 fois par semaine en vélomobile, et je vais bientôt atteindre les 1500 kilomètres. Les progrès viennent rapidement, ce qui est très encourageant.

La plus grosse difficulté a été de faire face à un mal aux genoux persistant. En roulant tout allait bien, mais le soir et le lendemain je sentais mes genoux fragilisés. Ne me résignant pas à rouler sans les pédales automatiques, j’ai pris soin de régler convenablement les cales, et de rouler tranquillement en privilégiant un pédalage en fréquence pour éviter de solliciter mes genoux. Mais malgré cela, et malgré quelques pauses de plusieurs jours, mes genoux n’ont jamais complètement récupéré.

Je me suis alors décidé à remettre les pédales normales, du moins temporairement, le temps de progresser physiquement et de laisser loin derrière ces douleurs aux genoux. Rapidement les douleurs ont disparues. J’ai alors pu pousser un peu plus sur les pédales, et c’est donc paradoxalement sans les pédales automatiques que j’ai pu à nouveau progresser significativement en vitesse. Je roule maintenant à 30 km/h sur les routes départementales au goudron rugueux, et à 34 km/h en ville, où le revêtement est plus lisse. Je mettais au début 60 minutes pour faire les 23 km de mon trajet, je descends maintenant régulièrement à 52 minutes, sans pour autant être plus fatigué à l’arrivée. J’évite encore de pousser trop, pour éviter de me faire mal, notamment aux genoux.

Je tenterai probablement à nouveau de mettre les pédales automatiques dans quelques semaines, lorsque j’aurai accumulé plusieurs centaines de kilomètres. Je verrai alors si les douleurs reviennent, et si je dois envisager des écarteurs de pédales (Kneesavers) ou d’autres types de pédales automatiques (Speedplay ?).

Il me démange déjà d’essayer de prendre le vélomobile pour une semaine entière. Mais je préfère pour l’instant continuer à progresser tranquillement en faisant 3 allers-retours par semaine, pour être sûr d’être capable de pouvoir attaquer une semaine complète. Je réserve cet évènement pour l’opération Allons-y à vélo du 4 au 10 juin 2007. Et si tout va bien, j’enchainerai les semaines suivantes également, de sorte qu’à partir de juin je n’utiliserai plus la voiture pour aller travailler !

Une petite anecdote : il y a quelques jours, alors que je rentrais chez moi tranquillement à 28 / 30 km/h sur la départementale, je vois arriver dans mes rétroviseurs, tout doucement, une voiture sans permis. Très joueur, je décide de voir si ces bestioles roulent vite. Profitant d’un léger faux plat descendant, je pousse rapidement à 35 km/h, la voiture reste à plusieurs dixaines de mètres derrière moi. Très fier, j’essaie de maintenir cette vitesse. Mais peu de temps après, à la sortie d’un virage, je vois à nouveau la bestiole me rattraper puis me doubler. Bon, j’en conclus que finalement, c’est très rapide une voiture sans permis ! Il faut dire que je suis encore assez loin de pouvoir tenir les 45 km/h auxquels sont bridés ces véhicules. Immédiatement après m’être fait doublé par la bestiole, le sourire de joie simple habillant mon visage a été gommé par le concert pétaradant de la colonne de lourdomobiles piaffant d’impatience de doubler ces obstables contrariants sur leur parcours quotidien à grande vitesse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :