Nouvelle semaine complète

Cette semaine j’ai à nouveau pris le vélomobile tous les jours. Le soleil a été de la partie, sans qu’il fasse trop chaud pour autant : un temps idéal !

J’ai bien roulé toute cette semaine. Je n’ai pas eu les jambes lourdes, si ce n’est un peu le dernier jour. Je progresse encore, puisque j’ai mis 50 minutes pour faire le trajet à quasiment chaque parcours. Je roule maintenant à la même vitesse en ville et à la campagne, entre 32 et 35 km/h suivant les jours et ma forme (et le vent ?). En réalité en ville je vais un peu plus vite lorsque je roule sur la route, jusqu’à 36 ou 37 km/h, mais sur les pistes cyclables je suis gêné par les multiples intersections qui me forcent à ralentir. C’est assez pénible. Cet été quand il y aura moins de monde sur les routes, je roulerai peut-être sur la route avec les automobiles pour être sur la voie prioritaire et éviter d’avoir à ralentir à chaque coin de rue. Ca me fera gagner du temps, et surtout ça me fatiguera moins.

Mon nouveau record s’établit à 47 minutes, le jour où j’ai doublé Musclor sur son VTT, qui m’a pris en chasse lorsque je l’ai dépassé. Alors forcément j’ai poussé un peu sur les pédales, mais il est resté accroché derrière moi. Il faut dire qu’il avait des cuisses, des mollets, et même des épaules très impressionnantes.

Je commence à être relativement à l’aise avec ma machine, tout est réglé au poil, les vitesses passent parfaitement. Je commence à bien connaître mes rapports de vitesse, et j’anticipe bien le changement de rapport avant de m’arrêter. Je commence à bien anticiper aussi le passage sur les imperfections sur mon trajet, et les réactions du vélomobile dans les virages. Mais je ne me sens pas encore capable de rouler sur 2 roues et de remettre le vélomobile sur 3 roues d’un coup de volant (on m’a dit qu’avec le temps on arrive à maîtriser ce genre de figure). J’envisage d’augmenter encore un peu le carrossage pour avoir une meilleure stabilité dans les virages (et donc pour pouvoir passer les ronds points en ralentissant un peu moins).

Même si la cohabitation avec les automobilistes est quand même bien meilleure que ce que j’ai pu lire dans différents témoignages de cyclistes urbains (en vélo droit classique), certains comportements me perturbent. Ce qui me gêne le plus, ce sont les automobilistes qui me doublent alors qu’ils n’en ont pas la place, avant d’arriver à un rond point par exemple, et qui sont ensuite bien souvent obligés de freiner juste devant moi. Dans le pire des cas ils sont obligés de se rabattre sur moi et de me faire une queue de poisson (coup d’AirZound garanti !). D’autres fois ils patientent derrière moi pendant une côte, et quand arrive la descente et que leur visibilité se dégage, ils commencent à me doubler au moment où je commence à prendre beaucoup de vitesse, ce qui mène immanquablement à des situations difficile à gérer pour eux et pour moi. J’en viens à être particulièrement attentif à ce genre de situation, pour pouvoir être directif dans mon comportement, en me positionnant différemment sur la voie et en demandant aux automobilistes d’un signe de la main de ne pas me doubler quand je vois qu’ils commencent à se décaler. En général ce signe de la main est bien perçu et respecté. Je l’utilise aussi lorsqu’un automobiliste veut me doubler alors qu’il y a un autre cycliste qui arrive en face.

Je me rends compte que je suis très rapide en ville, commes les autres vélos d’ailleurs. Si je perds du temps à la campagne par rapport à mes trajets en voiture, je mets le même temps ou j’en gagne un peu en ville. Ca me surprend moi-même étant donné que je ne roule tout de même pas en centre-ville, mais je commence à comprendre pourquoi. A chaque intersection, à chaque feu rouge, à chaque rond point, une voiture perd énormément de temps dès qu’il y a un ou plusieurs autres véhicules devant elle, ce qui est quasiment systématique en ville. Et rouler à 50 km/h pendant quelques centaines de mètres ne compense pas cette perte de temps. En tant qu’automobiliste on ne se rend plus compte de cela, et ceux qui s’impatientent derrière moi ne réalisent pas que ce sont les autres automobiles qui leur font perdre le plus de temps. Il m’arrive très souvent de me faire doubler par un ou deux automobilistes et de les doubler à nouveau, eux et un certain nombre d’autres, à l’intersection suivante.

J’ai aussi été affecté par le signe d’un conducteur de scooter qui m’a indiqué d’un geste énervé que j’étais fou de rouler avec mon vélomobile sur les routes de campagne. J’aurais tellement aimé pouvoir en discuter plus longuement avec lui, mais le fait de ne pas pouvoir m’expliquer plus longuement me frustre. J’y suis certainement trop sensible. Je reçois tout de même beaucoup plus de signes de sympathie que de réactions hostiles.

Par ailleurs je développe souvent des épisodes d’asthme en ce moment. C’est un asthme léger, qui ne me gêne pas pendant l’effort, il se manifeste plutôt le soir à la maison. Ce n’est pas la première fois que je fais de l’asthme, je fais des crises depuis un ou deux ans maintenant, mais c’est la première fois que j’ai des crises d’asthme à répétition plusieurs jours d’affilés. Je ne sais pas si c’est dû à une période particulièrement propice aux pollens ou aux acariens en ce moment, ou à ma nouvelle exposition aux polluants de la ville pendant l’effort. J’ai vu un allergologue récemment et j’ai les traitements qu’il me faut, mais l’augmentation de mes réactions allergiques année après année m’inquiète…

L’anecdote de la semaine : je me suis fait courser par un chien. C’était un gros chien, que j’ai croisé dans la rue en ville. C’est incroyable la vivacité d’un chien : il s’est lancé à ma poursuite et m’a rattrapé en un rien de temps, en m’aboyant dessus. Je lui ai répondu par un aboiement ferme et appuyé, et ça l’a rapidement calmé. Il faut savoir se faire respecter, tout de même !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :