Opération chirurgicale sur Reelight

Mes roues étaient équipées de Reelight, des luminères clignotantes fonctionnant sans pile et sans dynamo (ce sont des petits aimants fixés sur la roue qui génère le courant électrique permettant de faire clignoter les LEDs) :

M’étant fait grossièrement couper la route par un poteau (quel manque de savoir vivre !), j’ai éclaté le boitier d’un de mes Reelights. Mais c’est costaud ces petites bêtes, le circuit électronique était toujours en état de fonctionnement. J’entrepris donc d’en explorer les entrailles, et d’effectuer une opération chirurgicale afin de séparer les LEDs clignotantes de la bobine générant le courant électrique.

Malheureusement, suite à une erreur de manipulation, j’ai perdu toutes les photos de l’intervention. Il ne me reste plus que les dernières photos :

Le nouveau boitier en alu, peint au couleur du vélomobile, héberge une partie des 2 Reelight d’origine. Le boitier vient prendre position au dessus des roues, sur le carénage, tandis que les 2 bobines correspondantes (et leur « pieds » métalisés noir que l’on voit sur les photos) sont fixés sur la suspension, derrière la roue :

Ainsi, je ne craindrai plus les poteaux blagueurs !

Promis, lorsque j’effectuerai l’opération sur la seconde paire de Reelight, je prendrai soin de ne pas perdre mes photos !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :