Vélomobile dans la neige

Il a neigé !

Dans la région toulousaine, ce n’est quand même pas fréquent. Alors ce matin, en partant de chez moi, j’avais un peu d’appréhension, mais j’étais aussi très excité de pouvoir enfin tester le comportement de mon vélomobile dans la neige. Hop, je prends mon petit appareil photo, qui ne fait pas de bonnes photos, mais qui me permettra quand même d’immortaliser l’évènement.

Il a tellement fait froid ces derniers jours que la neige a très bien tenu sur la route. La couche n’est pas très épaisse, mais elle a bien résisté au passage des voitures. La neige forme une belle bande blanche sur la route, on pourrait y faire du ski.

Avec leurs pneus larges, les automobilistes n’en menent pas large et roulent au pas. Je croise quelque voitures tombées dans le fossé. Mais moi je suis aux anges : pour une fois, avec toutes ces voitures roulant au ralenti, je peux me sentir en sécurité sur la route ! Mes pneus fins s’enfonce bien dans la neige et me permettent de garder une bonne motricité et une bonne trajectoire même dans les virages. Je roule à peine moins vite que d’habitude. Je double toutes les voitures, incroyable !

Arrivé en ville, je m’attendais à ce que les routes aient été dégagées, mais pas les pistes cyclables. Je suis surpris de constater que même ici les routes ne sont pas encore dégagées, et les voitures roulent toujours aussi lentement ! Mais je roule moi aussi sur la route, la piste cyclable enneigée me paraissant périlleuse. Je continue à dépasser tout le monde, tant bien que mal.

Mais rapidement, je trouve des files de voitures à l’arrêt dans les embouteillages devant moi, et je décide de rejoindre la piste. Finalement, elle se révèle sans danger pour moi. Quel bonheur d’être sur 3 roues sur la neige ! Quel plaisir d’entendre la poudreuse crisser sous les roues sans craindre la glissade et la chute !

J’attaque ensuite la zone plus valonnée (disons plutôt un peu moins plate) en direction de Blagnac. La neige est toujours aussi bien accrochée à la route, et les côtes s’avèrent impraticables pour beaucoup de voitures, que je trouve désespérées au milieu de la route, avec les roues avant patinant inefficacement dans la neige.

Je croise pas mal de cyclistes, en plus grand nombre que je ne l’aurais pensé ! Bien sûr, ils roulent très prudemment, mais quand même, c’est un bel effort que de prendre son vélo et de rouler sur les pistes cyclables enneigées un jour comme aujourd’hui ! Quant à moi je roule au maximum sur la route, car je crains de mettre en danger ces cyclistes en essayant de les doubler. J’ai quelques petites côtes à franchir, je me demande si je ne vais pas me retrouver coincé au milieu d’une côte un peu trop enneigée, mais finalement, je n’ai aucun soucis.

Finalement, j’arrive au travail sans encombre, et même avec une facilité déconcertante par rapport aux déboires que vont me raconter mes collègues de bureau automobilistes !

Publicités

3 commentaires to “Vélomobile dans la neige”

  1. Ça ferait presque envie. J’ai roulé moi aussi dans la neige cette semaine, mais il est vrai qu’en vélo classique on en mène pas large.

  2. Après t’avoir lu hier soir, j’ai eu envie d’essayer mon tricycle dans la neige Ariégeoise. Je suis donc venu au travail en trike ce matin.

    Impeccable ! C’est rassurant d’avoir 3 roues ! Il n’y a que la dernière côte à St Lizier ou j’ai patiné et où j’ai dû finir à pied. S’il devais y avoir de la neige plus longtemps j’envisagerai l’achat d’un pneu clouté pour l’arrière.

    En tout cas c’était sympa. J’ai essayé de filmer avec mon caméscope à disque dur mais il se mettait sans cesse en verrouillage pour protéger le disque, doc je n’ai pas pu filmer grand chose.

    A + !

    Nico

  3. J’avais découvert votre super site par hasard et j’ai eu la "chance" de me faire dépasser sur une piste tournefeuillaise… lors d’une météo clémente.
    J’ai eu la curiosité de venir voir si vous parliez de la neige?
    J’ai testé en vélo pas de problème et les pistes bien qu’enneigées étaient plaisantes avec le crissement.
    Les routes salées par contre par les éclaboussures ont fait rouiller ma chaîne…. si il n’y avait pas de voiture se serait le bonheur.

    bonne continuation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :