Course de descente

Petite anecdote : ce matin en ville, je double un cycliste bien affuté, sur son vélo de course. Je vois qu’il essaie de me rattraper, il est rapide, mais comme je roule entre 40 et 45 km/h, je le distance tout de même. Il finit par me rattraper à la faveur d’un feu rouge. Nous attaquons ensemble la descente de l’avenue de Lardenne (pour ceux qui connaissent). Elle n’a pas une pente très impressionnante, mais elle fait 800 mètres de long : le terrain de jeu idéal du Quest. Il me hèle amicalement pour m’inciter à faire la course. Le grand fou, il ne va pas être déçu, me dis-je…

(cette photo n’a pas été prise ce matin)

Il sprinte pour prendre un maximum de vitesse, en vérifiant régulièrement si je le suis, je prends progressivement de la vitesse quelques mètres derrière lui. J’ai un peu peur pour lui, je vois son vélo se balancer de droite à gauche, j’ai envie de lui dire d’être prudent quand même… Entre 40 et 50 km/h à peu près, il commence à plafonner… Moi je continue à accélérer, je mange rapidement l’écart qui nous sépare, et je le double à plus de 60 km/h. Je l’entends pousser un petit cri de désespoir émerveillé, et je file. J’atteins 70 km/h, gros excès de vitesse quand même puisque nous sommes en ville, mais heureusement il n’y a pas un chat sur la route en ce moment. Je lève le pied et finit la descente en roue libre.

Sans doute est-il maintenant convaincu du potentiel des vélos couchés : un futur converti ?

Publicités

4 commentaires to “Course de descente”

  1. Chapeau mon record personnel sur cette même descente est de 52.2 km/h.

    Pas étonnant que le quest soit aussi rapide, puisque l’aérodynamisme à cette vitesse prend le pas sur la force musculaire.

    Mais 70 km/h, c’est quand même énorme.

  2. Wouahohh ! 70km/h !!!!
    T’a du quand même avoir chaud aux cuisses arrivé en bas non ?
    Quid de la stabilité du Quest à cette vitesse ? Il ne tremble pas au point de donner l’impression qu’il va se disloquer ? Et l’amortissement arrive encore à jouer son rôle ?

    Ça ne doit pas être donné à tout le monde d’atteindre cette vitesse en vélomobile. L’entrainement de ces dernières années beaucoup jouer quand même !

    Moi j’ai des descentes très abruptes mais soit elles sont trop courtes soit elle finissent par un "Cédez le passage" sans visibilité alors 50km/h est mon maximum pour l’instant.

  3. J’adore ces joutes bon enfant improvisé. 70km/h sur un vélo ça commence à faire.

  4. La dernière fois que j’ai joué a ça avec mon VAE/VTT, j’ai vu le malheureux cycliste sur son vélo course me dépasser … au STOP !. Pris dans son élan et dans son amour propre , il n’a pas pu s’arrêter (heureusement pas de voiture a ce moment la), la distance de freinage d’un VTT étant bcp plus courte qu’un vélo de course…, qu’en est il du Quest ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :