Nouveaux feux arrières à LEDs

Je trouve le feu arrière d’origine du Quest trop limite pour mon utilisation. Il est pourtant déjà relativement lumineux par rapport à un éclairage de vélo de base, mais je roule sur routes de campagnes, sur laquelle les automobilistes roulent trop vite, et sur laquelle il y a souvent du brouillard. Je préfère donc avoir un éclairage plus efficace, comparable à un éclairage arrière de voiture.

J’ai donc acheté 2 LEDs rouges fonctionnant sur 3.0v-3.2v et consommant 650mA (donc une puissance de 2W), et émettant 80 à 100Lm avec un angle de 160°. Je dois donc les brancher en série sur la batterie 6V du Quest.

Comme elles ont quand même tendance à chauffer, je les monte sur un vieux radiateur de processeur de PC qui trainait au fond d’un tiroir depuis quelques années. J’utilise également de la pâte thermique pour favoriser le contact entre les LEDs et le radiateur, c’est la pâte grise que l’on voit sur les photos. Sur la première photo, on voit également les autres LEDs, oranges, qui serviront pour les clignotants.

Un petit essai dans le couloir me confirme que l’ensemble de chauffe pas et émet une forte lumière, visible sous un angle large :

J’utilise les trous de montage du feu d’origine pour faire sortir les 2 LEDs du carénage. L’ensemble est fixé avec de la colle double-face pour moquette et de la colle silicone, qui assurera également l’étanchéité.

J’ai un peu peur que cela ne soit pas suffisant pour que cela tienne bien dans le temps. Le problème, c’est que cet endroit là est particulièrement inaccessible une fois que les 2 parties de la coque sont en place : s’il tombe, j’aurai bien du mal à remettre l’éclairage en place. Je suis en train de réfléchir à une manière d’améliorer la fixation…

Le résultat est efficace. Ces 2 LEDs, pourtant sans lentille ni réflecteur (pour profiter du grand angle), sont aussi brillante que la SuperFlash 0,5W, qui est focalisée dans un cône lumineux très réduit.

Gros plan sur les LEDs : elles dépassent très légèrement du carénage.

J’aime bien cette solution : elle est discrète et bien intégrée au carénage, tout en étant très efficace. L’inconvénient, c’est évidemment que cela consomme nettement plus que le feu d’origine. Mais la batterie devrait avoir une puissance et une autonomie suffisante pour alimenter l’ensemble de l’éclairage pour mes trajets quotidiens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :