Vélodrome de Bordeaux

Ce week-end avait lieu une après-midi découverte du vélodrome de Bordeaux, pour tous les bentriders du coin. Alain a eu la gentillesse de me prendre avec lui en emmenant le Quest sur sa remorque. Cela m’a permis de tester quelques tours de vélodrome, et c’est vraiment quelque chose de particulier !

Pour l’occasion, je m’étais rapidement bricolé une fixation pour l’appareil photo sur la crête du vélomobile pour pouvoir faire des vidéos embarquées, malheureusement un poil trop basse, le casque gêne. J’ai donc pu enregistrer quelques tours de piste, ce qui permet de se rendre compte de ce que ça donne :

On peut dire que rouler sur vélodrome en vélomobile, c’est flippant ! Si la vitesse minimale est de 30km/h en vélo couché, elle est plutôt de 40 km/h en Quest, posé sur ses 3 roues.

Après 2 tours de préparation à 25 km/h, je me lance sur le parquet, et là il faut pousser fort, pour passer le premier virage. Entre 35 et 40 km/h, je sens la roue droite se soulever ! C’est d’ailleurs pour ça qu’on voit mon casque pencher sur la droite.

Puis je peux prendre plus de vitesse dans la ligne droite suivante. J’atteins 45 à 50 km/h, et là ça devient rapidement épuisant, mais grisant. Pas question de ralentir et de rouler tranquille, sinon c’est le stress à chaque virage (et ils reviennent souvent !). Les virages collent le vélomobile au parquet, et les sorties de virage à la corde permettent de prendre un peu d’accélération, les sensations sont très fortes !

Rapidement, je dois doubler d’autres vélos, en montant au dessus de la ligne bleu dans les virages et là c’est le flip total… Mais ça passe !

Au bout de quelques tours, je redescends sur la zone plate : gros freinage dans la ligne droite pour retomber sous les 25 km/h. Ouf ! Je peux me reposer…

J’ai également eu la chance d’assister à 2 tentatives de record du monde en vélo couché non caréné : celle d’Aurélien, qui n’a pas battu le record mais a tout de même parcouru 51,300 km dans l’heure, et celle de Barbara, qui bat encore son record du monde avec 46,376 km dans l’heure (battant même au passage le record féminin en semi-caréné) ! Bravo aux champions !

Publicités

2 commentaires to “Vélodrome de Bordeaux”

  1. Interressant ce petit reportage sur tes sensations et les tentatives de records

  2. Salut Guilhem,

    Un grand moment de frisson partagée !!!

    Merci et à bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :