Reconnaissance pour BRM

Ce week-end, j’ai accompagné Joël pour un tour de reconnaissance du tracé du BRM 200km de Muret. Le BRM doit être fait dans un temps limite (13h30 max, soit 15 km/h de moyenne), mais pour la reconnaissance, nous avons choisi de le faire sur 2 jours, avec une étage dans une chambre d’hôtes à mi-parcours.

Le dénivelé est important sans être faramineux, et j’ai décidé de tenter cette longue sortie avec le Quest. C’était un défi, sachant que ma forme physique n’est pas très bonne en ce moment, puisque j’ai peu l’occasion de rouler.

Le Quest a une grande capacité de chargement, ce qui m’a permis d’emporter facilement tout le nécessaire : le sac de vêtements de rechange, les différents outils de dépannage, la nourriture et l’eau, l’appareil photo et le téléphone portable, et les différents plans du parcours.

Le temps était magnifique, la température fraîche, et le ciel dégagé jusqu’au Pyrénées, ce qui nous a permis de profiter de la vue pendant tout notre périple. Le début fut tout plat, mais en approchant de Saint Gaudens, les choses sérieuses ont commencé, et cela a commencé à être franchement difficile dans les côtes.

Nous avons fini la journée en longeant un cours d’eau, avant l’ascension finale vers la chambre d’hôtes, 1,5 km de montée que j’ai dû terminer à pied en poussant le vélomobile, mes jambes n’en pouvant plus.

Après être arrivés à la nuit tombante, nous avons mangé puis avons passé une bonne nuit de repos. Au réveil, le temps était toujours aussi clair, et la vue sur le Pic du Midi magnifique !

Nous sommes partis plus calmement ce matin, les jambes un peu lourde. Mais après deux ou trois côtes, nous avons rejoint une vallée, que nous avons suivi pendant un bon bout de temps. Nous avons ainsi pu profiter des magnifiques paysages du Gers.

Sur la fin, quelques grosses ascensions nous ont à nouveau fait tirer la langue, avant de redescendre vers notre point de départ, fin de cette longue boucle.

Au final, en excluant la pause dodo du milieu, nous avons réalisé la boucle largement dans les temps. Mais pour moi, ça aura été assez dur, le manque d’entraînement m’ayant rendu pénible de faire grimper le vélomobile jusqu’en haut de toutes ces côtes. Du coup je ne vais pas tenter le BRM complet dans 2 semaines, je ne pourrais pas l’appréhender sereinement et je craindrais fort de ne pas y prendre plaisir.

Publicités

4 Responses to “Reconnaissance pour BRM”

  1. Bravo !
    Il fallait le faire.
    Quel courage.

  2. Même si la forme n’est pas au rendez vous, pourquoi ne pas le faire en velo couché, tranquillement, pour profiter de l’ambiance et des rencontres souvent agréables?
    bonne continuation!

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :