Collection Automne-Hiver 2010

L’élégance est-elle importante en vélomobile ?

Je travaille dans un environnement où tout le monde est cadre. Je peux certes me rendre au travail en tenue décontractée (jean, t-shirt) sans choquer, la région toulousaine étant moins guindée sur ce point que d’autres régions ou certains secteurs d’activité, le bancaire notamment.

Il n’empêche que j’ai pu me rendre compte de l’importance de la tenue vestimentaire au travail. C’est évidemment très flagrant lorsqu’on passe des entretiens d’embauche, ceux auxquels j’ai soigné ma tenue s’étant nettement mieux passés que les autres. Mais même dans son environnement quotidien, la tenue vestimentaire reste importante, le jeune cadre dynamique aux dents longues s’identifiant souvent à l’élégance de son costume.

Par ailleurs, j’estime aussi que faire la promotion des déplacements cyclistes, ainsi que faire connaitre le vélomobile comme véhicule de déplacement quotidien, passe par le choix d’une tenue « de ville ». Faire du vélo en tenue de cycliste laisse supposer que le vélo reste avant tout une activité sportive, alors que faire du vélo en tenue de ville propage la vision du vélo comme moyen de transport au quotidien.

Et déjà que je sais passer pour un extra-terrestre dans mon vélomobile, je préfère éviter d’en rajouter une couche en portant des vêtements bariolés et peu seyants (euphémisme). Le vélomobile est d’abord un véhicule adapté aux déplacements quotidiens, et non un véhicule conçu pour battre des records, et c’est cette image que j’aimerais transmettre (même si je ne suis pas du tout persuadé d’y arriver…).

Bref, tout ça pour dire que je choisis soigneusement la tenue que j’utilise dans mon vélomobile. Pour autant, étant donné la distance que je parcours, je préfère rouler vite et transpirer un peu, quitte à devoir utiliser une tenue spécifique et me changer à l’arrivée. Il m’a donc fallu trouver une tenue à la fois élégante et adaptée à la pratique d’une activité physique, chose pas du tout évidente, car cela sort des stéréotypes habituels.

Base de l’équipement, j’ai choisi une série de t-shirts en polyester, respirant, séchant vite et ne gardant pas d’odeur désagréable. J’ai choisi des polos dans le rayon tennis, pour l’élégance. Et mes polos sont maintenant tous noirs, parce que les blancs ont tendance à se ternir rapidement au bout de quelques semaines d’utilisation (surtout dans le dos, qui frotte contre le siège). Les autres couleurs (rouge, bleu, etc) manquent de sobriété.

Je sais que certains restent en t-shirt dans leur vélomobile pendant toute l’année, le fait de pédaler les gardant au chaud. Mais je déteste avoir froid lorsque je sors de la maison. Alors pour les matins frisquets, j’ai une veste légère, également noire toujours dans un soucis de sobriété, et avec une fermeture éclair me permettant d’ouvrir la veste partiellement ou entièrement lorsqu’à force de pédaler, je commence à avoir trop chaud.

Côté pantalon, dès la fin de l’été, je ne transpire plus des jambes, alors je roule avec mon pantalon de ville.

Côté chaussures, c’est plus dur. Ma quête des chaussures de ville sobres et élégantes mais avec cales SPD n’a pas franchement aboutie. L’an dernier, j’avais une paire d’Exustar. Bien qu’elles furent théoriquement conçues pour l’homme costumé, elles avaient déjà un look décalé de chaussures de sport rétros, et elles se sont surtout usées rapidement, un trou apparaissant sur le devant de la chaussure. J’ai maintenant choisi une paire de Bontrager Street, plus facile à trouver en magasin, relativement sobres et plus confortables. Mais malgré leur nom, avec leurs 3 bandes Velcro, elles sont encore moins passe-partout et manque cruellement d’élégance, surtout si je dois porter un costume.

L’idéal serait d’acheter un kit de conversion SPD pour chaussures de ville. Mais je ne sais pas si cela existe et si c’est viable, parce qu’il faut renforcer la semelle et trouer la chaussure dans l’épaisseur pour mettre en place les supports de cales. En tout cas, je n’ai rien trouvé de tel sur Internet…

Pour cet hiver, cette collection fera certainement l’affaire. Pour les matins aux températures négatives, j’ai quelques protections supplémentaires : l’utilisation du déflecteur d’air monté sur le vélomobile, ou du toit prévu pour la pluie, me permettront d’avoir les joues moins roses et de ne plus avoir les yeux qui pleurent de froid, comme j’ai pu le vivre les hivers précédentes…

Publicités

3 Responses to “Collection Automne-Hiver 2010”

  1. Pourquoi ne pas simplement avoir une paire de chaussure pour cycliste qui resterait dans le vélomobile?

    • Parce que c’est déjà long d’attacher le vélomobile, sortir les affaires, fermer le vélomobile avec la jupe, puis aller me changer, j’ai pas envie d’en rajouter une couche.

Trackbacks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :