Feu arrière supplémentaire

Ayant toujours peu de ne pas avoir un éclairage aussi visible que celui d’un véhicule à moteur, j’ai décidé d’ajouter un nouveau feu arrière. Je l’avais déjà fait sur le Quest précédent (voir et ), mais cette fois je souhaitais un feu arrière plus discret, et faisant à la fois feu de route et feu stop.

Je me suis donc fabriqué mon propre feu, à partir d’une prise électrique femelle et de 6 LEDs 15000 mcd trouvées sur eBay. Du joint silicone, et voilà le résultat.

Le schéma est très simple :

Les résistances de 100 ohms permettent d’alimenter les LEDs avec un courant de 25mA chacune en mode « feu stop », donc proche de leur rendement maximum. Avec la résistance supplémentaire de 470 ohms, elles sont alimentées avec un courant de seulement 5mA en mode « feu arrière ».

Voilà ce que cela donne, en mode « feu arrière », puis en mode « feu stop » :

Et voici quelques photos pour comparer avec les feux arrières d’une voiture (feux arrières, feux anti-brouillard, feux stops) :


Publicités

8 commentaires to “Feu arrière supplémentaire”

  1. bjr a toi , vendredi dernier vers 14h jai vu un vélomobile sur caluire et cuire , il vennais de montée » la castélane  » montée assé raide avec de monbreux virages puis il a pris la direction de la montée des soldats . après je l’ais perdu de vue . sa ma fais plaisir d’en voir un roulé . bonne journée a toi

  2. pas mal le coup des résistance en fonction du freinage ou de l’éclairage seul (c’est plutôt le contacteur sur la pogné de frein qui me poserais problème sur le Waw)

    C’est quoi que tu as utilisé pour assurer l’étanchéité de ton circuit ? je voie une espèce de mousse noire mais j’arrive pas à distinguer correctement ce que c’est .

  3. bjr a tous , alors le vélomobile que j’ai vue vendredi étais blanc avec un liseré rouge orangé et après le model je pense soit au mango soit au quest , vu la ligne assez fine du véhicule .

  4. Bonjour a tous, j’aime bien les photos de comparaison, ca permet de se faire une idée. Je me demande si un ruban de led ne serait pas plus visible qu’une led puissante (privilégier la surface par rapport a la puissance). J’ai vu un montage de ce genre sur un waw sur internet.
    Au niveau du schéma, il faut soit retourner toutes les leds soit permuter l’alimentation (+ et masse) sinon les leds ne s’allumeront jamais, elles sont dans le sens bloquant 😉
    je ferais, peut-être, bientôt partie des velomobilistes…
    Amitiés

    • Oui, le ruban de LED c’est beaucoup plus élégant et efficace, mais à première vue ça consomme aussi beaucoup plus de courant. Pour une petite batterie, ça pénalise l’autonomie. Mais ça fait partie des choses que j’envisage dans le futur, à étudier…

  5. Bonjour Guilhem
    Tu as totalement raison… ca doit s’étudier…
    1m de ruban consomme 2.4w par mètre soit 0.4A sur 12v (30 leds au metre) a pleine puissance.
    Mais on est pas obligé de mettre 1m (40 ou 50 cm, c’est déjà bien sur une machine qui fait 70cm de haut).
    De plus, on peut diminuer la consommation sans perdre trop de luminosité (une led a un meilleur rendement a faible courant). On doit pouvoir descendre a 0.1A sous 12v sans perdre trop d’efficacité (soit 1.2w).
    Si on veut réduire encore la consommation, on peut aussi envisager lancer un éclat a pleine puissance (par ex 0.1s toutes les secondes) et rester a très faible puissance le reste du temps. Ca demande un petit peu d’électronique mais vraiment pas grand chose.
    Je pense que ca devrait tenir la route… a essayer…

    Amitiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :