Smartphone, équipement multifonction pour vélomobile

Un smartphone apporte un grand plus au vélomobile. Il est multifonction : en un seul objet, limitant le poids et l’encombrement à bord, il apporte plusieurs fonctions, et ce, même sans connexion Internet. Voici  entre autres quelques fonctions utiles pour moi.

D’abord, lecteur de musique, comme j’ai eu l’occasion d’en parler. Les smartphones modernes proposent une excellente qualité audio, et de multiples applications permettent de lire les fichiers audio dans n’importe quel format ou presque.

Bien sûr, il fait téléphone également. Ça n’a l’air de rien, mais finalement, le fait de faire lecteur de musique et téléphone avec le même terminal a un avantage de taille : la musique se coupe lorsqu’on reçoit un appel, on est donc sûr de ne pas le rater. Et si on est équipé d’écouteurs avec micro, cela fait même kit main libre. Et pour moi qui reçoit peu d’appel, le fait d’utiliser le terminal également pour d’autres fonctions permet d’éviter de tomber en panne de batterie, parce qu’on pense plus facilement à le recharger.

Le smartphone dispose également d’un capteur photo permettant de prendre des photos ou des vidéos sur le trajet. Même si la qualité ne vaut pas celle d’un véritable appareil photo, c’est bien utile pour pouvoir prendre des photos impromptues sur la route, un couché de soleil se levant sur un embouteillage matinal, par exemple. Bien pratique pour alimenter ce blog !

Equipé du GPS, le smartphone apporte également les fonctions de navigation GPS. Le soucis est que la plupart des applications de navigation GPS sont adaptées à l’automobile, certains au vélo, mais aucun ne propose des trajets adaptés à l’utilisation du vélomobile. Mais j’ai trouvé une solution pour cela, comme j’aurai l’occasion d’y revenir très prochainement.

Le GPS permet également d’utiliser des applications type « coach sportif », avec suivi des performances (vitesse max,moyennes, etc), du dénivelé, avec tracé du parcours sur une carte. Il permet également de nous guider sur un parcours prédéterminé si on dispose de la trace GPS de ce parcours.

Et surtout, c’est un objet qui trouve naturellement sa place dans le cockpit du vélomobile. Pour ma part, j’ai rajouté une bande Velcro sur le passage de roue pour pouvoir le mettre en place facilement.

Ainsi installé, il se fait oublier lorsqu’on pédale, tout en restant à portée de regard et facilement accessible lorsqu’il faut zapper de morceau de musique ou autre. Il devient rapidement  le compagnon idéal du vélomobiliste, beaucoup plus qu’il ne pourrait l’être pour un cycliste en vélo droit ou même couché.

Publicités

2 commentaires to “Smartphone, équipement multifonction pour vélomobile”

  1. A part que la bande velcro, je la place un peu plus haut sur le vélomobile, nous avons le même usage du smartphone. C’est un outil assez génial.

    Je serais très intéressé par ta solution GPS. Perso, j’utilise Navit auquel j’ai adapté la configuration pour que le calcul d’itinéraire soit adapté au VM, c’est pas encore la panacée mais à force d’essayer, cela donne le bon chemin dans 95% des cas maintenant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :