Archive for ‘Balades’

26 avril 2012

En vélomobile, pour des pistes cyclables sans chicanes

Hier soir avait lieu une manifestion organisée par Vélo Toulouse pour des pistes cyclables sans chicanes. De nombreux vélos avec carriole et vélos couchés se sont joints à la manifestation, ainsi que 4 vélomobiles, ce qui doit représenter quasiment la totalité des vélomobilistes de la ville !

Ce fut donc pour nous 4 l’occasion de nous retrouver, et de discuter vélomobile. Enfin, je n’étais plus tout seul à ce genre de manifestation, ça fait plaisir, et c’est sans aucun doute plus efficace pour la promotion du vélomobile, surtout sur la place du Capitole, où de nombreux curieux sont venus poser des questions !

Quelques journalistes étaient là, donc une caméra, ce qui a donné l’occasion d’un rapide reportage sur la manifestation : Vélo Toulouse contre les chicanes.

Puis nous avons fait une petite balade en centre ville et le long des pistes cyclables.

Le parcours nous a fait passer par plusieurs chicanes. Cela ne nous a pas posé de soucis pour passer en vélomobile, surtout au rythme très tranquille auquel nous roulions.

Puis retour au Capitole, après de nombreuses défections sur le chemin du retour, les uns et les autres profitant des routes croisées pour prendre la direction de la maison. Nous avons été quelques uns, donc Xavier avec son Sunrider et moi-même, à rallier le Capitole pour un dernier mot du président de l’association, particulièrement satisfait du nombre de participants à cette manifestation, et notamment avec des véhicules aussi « hors norme ».

Vidéo de Jull:

 

Publicités
1 février 2012

Xavier et son Sunrider

Il y a quelques jours, nous nous étions donné rendez-vous avec Xavier pour une courte balade et un pique-nique dans Toulouse.

Rendez-vous sur la digue de la Garonne. Arrivé un peu en avance, j’en ai profité pour prendre quelques photos sympathiques, avant que les premiers curieux s’arrêtent pour me poser des questions.

 

Et voilà déjà Xavier qui arrive avec son Sunrider. Ce vélomobile est bien différent du Quest : plus gros, plus lourd, plus bruyant mais aussi mieux fini, plus pratique et plus classe avec son capot qui se relève et ses manettes « joystick ». Et Xavier l’a équipé d’une assistance électrique qui le rend très agréable à utiliser pour se déplacer !

Après avoir essayé brièvement le Sunrider le long de la digue (trop facile avec l’assistance !), nous reprenons nos vélomobiles respectifs et nous circulons dans Toulouse en direction du jardin du Barry.

 

Je ne circule finalement pas très souvent vers le centre de Toulouse. Il est agréable de circuler sur les nombreuses et larges pistes cyclables, d’autant qu’il y en a de plus en plus. Il y a même des panneaux indicateurs dédiés, preuve que l’image du vélo est bien en train de changer.

 

Le pique-nique autour du petit lac du Barry fut très agréable, malgré les nuages et le froid.

 

Petite note négative : à force d’emprunter les chemins de traverse, j’ai fini par crever, ce qui m’arrive très rarement habituellement.

27 mars 2011

BRM 200km Muret

Ce samedi 26 mars avait lieu le BRM 200 km de Muret. M’étant lâchement dégonflé par manque d’entraînement l’an dernier, j’ai sauté sur l’occasion cette année, avec un an de vélotaf dans les jambes, de pouvoir tenter cette épreuve.

Nous sommes partis à 3, avec Booz et Gruig.

Mais Booz manquant d’entraînement, nous sommes partis en avant avec Gruig. Gruig a géré le rythme quasiment pendant toute la suite du trajet.

Nous avons traversé quelques beaux paysages. Gruig connait les bons coins, et m’a montré une source pour remplir nos gourdes.

A 12h30 nous avions déjà fait les 2/3 du trajets, et nous avons fait une pause pour manger à l’entrée de la grotte du Mas d’Azil.

En repartant, j’ai immortalisé la traversée du tunnel en vidéo :

Nous avons souvent roulé avec un club cycliste du coin. Dans une longue ligne droite, je me suis positionné en avant, pour ne pas gêner les cyclistes dans le peloton. J’ai mené le train à près de 40 km/h, regardant dans mon rétro les cyclistes se relayer pour arriver à me suivre. J’ai fait le malin… jusqu’à la côte suivante, une des plus pentues de la sortie !

Puis encore quelques traversées de villages et de paysages magnifiques (avec des abeilles dedans !)

Finalement nous sommes partis à 7h30, et revenus vers 16h00, ce qui est plus rapide que je m’y attendais. La moyenne au compteur (c’est à dire sans compter les pauses) est de 27 km/h. J’ai aussi atteint la vitesse max de 83 km/h : oui, il y avait des côtes, mais aussi quelques belles descentes !

Je suis bien content d’avoir fait ce 200 km, ça a été plus facile que ce à quoi je m’attendais.  Ça m’ouvre des perspectives : un 300, un 400 ? Mais pas cette année : les dates sont prises.

9 mars 2010

Reconnaissance pour BRM

Ce week-end, j’ai accompagné Joël pour un tour de reconnaissance du tracé du BRM 200km de Muret. Le BRM doit être fait dans un temps limite (13h30 max, soit 15 km/h de moyenne), mais pour la reconnaissance, nous avons choisi de le faire sur 2 jours, avec une étage dans une chambre d’hôtes à mi-parcours.

Le dénivelé est important sans être faramineux, et j’ai décidé de tenter cette longue sortie avec le Quest. C’était un défi, sachant que ma forme physique n’est pas très bonne en ce moment, puisque j’ai peu l’occasion de rouler.

Le Quest a une grande capacité de chargement, ce qui m’a permis d’emporter facilement tout le nécessaire : le sac de vêtements de rechange, les différents outils de dépannage, la nourriture et l’eau, l’appareil photo et le téléphone portable, et les différents plans du parcours.

Le temps était magnifique, la température fraîche, et le ciel dégagé jusqu’au Pyrénées, ce qui nous a permis de profiter de la vue pendant tout notre périple. Le début fut tout plat, mais en approchant de Saint Gaudens, les choses sérieuses ont commencé, et cela a commencé à être franchement difficile dans les côtes.

Nous avons fini la journée en longeant un cours d’eau, avant l’ascension finale vers la chambre d’hôtes, 1,5 km de montée que j’ai dû terminer à pied en poussant le vélomobile, mes jambes n’en pouvant plus.

Après être arrivés à la nuit tombante, nous avons mangé puis avons passé une bonne nuit de repos. Au réveil, le temps était toujours aussi clair, et la vue sur le Pic du Midi magnifique !

Nous sommes partis plus calmement ce matin, les jambes un peu lourde. Mais après deux ou trois côtes, nous avons rejoint une vallée, que nous avons suivi pendant un bon bout de temps. Nous avons ainsi pu profiter des magnifiques paysages du Gers.

Sur la fin, quelques grosses ascensions nous ont à nouveau fait tirer la langue, avant de redescendre vers notre point de départ, fin de cette longue boucle.

Au final, en excluant la pause dodo du milieu, nous avons réalisé la boucle largement dans les temps. Mais pour moi, ça aura été assez dur, le manque d’entraînement m’ayant rendu pénible de faire grimper le vélomobile jusqu’en haut de toutes ces côtes. Du coup je ne vais pas tenter le BRM complet dans 2 semaines, je ne pourrais pas l’appréhender sereinement et je craindrais fort de ne pas y prendre plaisir.

22 janvier 2010

Journée développement durable au lycée agricole de Pamiers

Hier, au lycée agricole de Pamiers, avait lieu une journée consacrée au développement durable. Une intervention sur les vélos était prévue, dans le but de promouvoir l’usage du vélo, et de lancer un atelier vélo au lycée à destination des élèves.

Je me suis donc joint à d’autres utilisateurs de vélos couchés. J’ai été heureux de pouvoir visionner pour la première fois le diaporama « Un vélo-couché à la découverte du monde » de Matthieu Monceaux. Les élèves ont pu approcher les vélos couchés et essayer quelques-unes de ces drôles de machines. Je me suis réveillé un peu trop tard pour prendre des photos, et du coup on ne voit plus beaucoup d’élèves sur la photo :

Nous avons fait le retour jusqu’à Toulouse en pédalant (environ 60 km). Je n’ai pas l’habitude de faire ce genre de distance, mais je me suis contenté de suivre le rythme permettant à tout le monde de suivre. 20 à 25 km/h de vitesse de croisière, c’est relativement tranquille en vélomobile.

J’ai testé ma nouvelle caméra (une FlyCamOne2) en mode « photo toutes les 4s ». Malheureusement au bout de 25 minutes (350 photos) il n’y avait déjà plus de batterie. J’ai monté toutes ces photos en petite vidéo :

%d blogueurs aiment cette page :